Airbus : Au pays des géants !

Les terminales STMG ont visité la société Airbus près de Saint Nazaire. Une des entreprises du groupe Airbus devrions-nous dire car, seulement un peu plus de 2000 personnes travaillent sur ce site de 75 ha, alors même qu’Airbus group compte près de 58000 salariés en tout, dans le monde entier. Compte-rendu de cette rencontre avec un géant de l’industrie.

AIRBUS
AIRBUS

Airbus, entreprise mondialement connue, fabrique, nous le savons tous, des avions civils, mais aussi militaires. » Le marché est actuellement en plein croissance », déclare le guide qui nous dirige dans ce labyrinthe de hangars. Plus de 5% de croissance supplémentaire par rapport à l’an dernier. Le développement des compagnies » low cost » booste les commandes. Aujourd’hui, Airbus enregistre en commande l’équivalent de 8 années de production. Quand on sait qu’un Airbus 380 est vendu 300 millions d’euros, on se croit dans une autre dimension.

Ceci entraine bien sûr, une croissance des emplois sur le bassin économique. En effet, les effectifs de Saint Nazaire ont connu une évolution positive de près de 75% en 5 années à peine. « Et là nous ne parlons que des effectifs propres à Airbus », ajoute le guide. Il faudrait également compter les augmentations chez les 50 sociétés avec lesquelles travaille Airbus quotidiennement.

Alors tout est beau dans le meilleur des mondes semble-t-il pour les avionneurs ? Pas si évident, car l’entreprise reconnait, qu’elle a du mal parfois à trouver sur le marché du travail des salariés compétents : « nous ne parlons pas d’ouvriers ici, mais de compagnons du travail ! C’est vous dire le niveau de compétence que nous exigeons de notre personnel » commente notre guide.

Et ce n’est pas le seul problème de management que nous connaissons ! Il faut tenir les cadences, car quand on a un carnet de commande pour 8 années de production, vous imaginez qu’il ne faut pas prendre de retard ! Aujourd’hui, pour le modèle monocouloir, qui constitue les plus fortes ventes du groupe, nous sortons 42 avions par mois de nos usines d’assemblage, il faudrait que nous réussissions à en sortir 50 d’ici quelques mois.

On le voit être le leader du marché de l’aéronautique civile n’est pas une sinécure, mais reste une aventure gigantesque ! Les chiffres dépassent notre entendement ! Quelques exemples pour vous convaincre : 59 milliards de Chiffre d’affaires, 500 kilomètres de câbles électriques par avion, et 83 secondes pour évacuer 800 passagers de l’A380…

Les élèves de Terminale STMG

eleves a airbus